Publié par Laisser un commentaire

Nicolas Rolichon, Tarots de Lyon, 16xx ?

Tarot de Nicolas Rolichon d’après
Histoire des jeux de société
de Jean-Marie Lhôte, 1994

Repéré en 1994 par Jean-Marie Lhôte dans Histoire des jeux de société, le Tarot de Nicolas Rolichon intéressera forcément les amateurs de Tarots.


La légende qui accompagnent les reproductions des Tarots de Nicolas Rolichon dans Histoire des jeux de Société de Jean-Marie Lhôte est la suivante :

Tarots de Nicolas Rolichon, Lyon, XVIIe siècle. Ce jeu n’est connu que par la reproduction de ces vingt-quatre cartes, publiées dans le dictionnaire Larousse mensuel en juillet 1919. Il appartient au type Tarot de Marseille. Son intérêt est grand car les premiers modèles du genre datent seulement du début du XVIIIe siècle.

On trouve en ligne des références à un Nicolas Rolichon à Lyon fin XVIe début XVIIe sur le site de l’IPCS mais dans ce cas pour des cartes standard au portrait du Dauphiné/Piedmont

Grâce à la générosité des chercheurs qui animent les forums traditiontarot et tarothistory, voici quelques éclaircissements sur cette trouvaille de Jean-Marie Lhôte et quelques opinions expertes à son sujet.

Pour commencer Ross G. Caldwell a déniché une reproduction de l’article du Larousse mensuel de juillet 1919(1) (dont voici les cinq planches au format image : 1 2 3 4 5 ) et plusieurs références à des cartiers nommés Nicolas Rolichon ou Rolichon à Lyon. Il nous rapporte également un échange entre Jean-Marie Lhôte et Thierry Depaulis : l’original semble introuvable, et la source du Larousse est inconnue (photographie, autre reproduction du dessin seul, moules ?) ; les deux chercheurs ne retiennent pas le Nicolas Rolichon daté d’environ 1600 comme créateur de ce jeu, la date leur paraissant trop précoce, et l’estiment de la fin du XVIIe, en tous cas post-1635 ce qui en ferait néanmoins un exemple fort précoce de Tarots de Lyon au motif dit de Marseille.

Charly Alverda signale que l’on en trouve des reproductions dans Le Tarot du point de croix : quelques images y sont effectivement reproduites, en noir et blanc hélas et plutôt de moins bonne qualité que celles du Larousse – dont elles semblent être des reproductions.

Huck Meyer a relevé lui aussi différentes occurences du nom Rolichon associé aux cartes.

Robert Mealing a relevé d’intéressantes correspondances entre les images des tarots de Nicolas Rolichon et les tarots de Jean Dodal, et s’interroge sur les datations de l’un et de l’autre, soulignant quelques détails qui lui font supposer que les Tarots de Dodal pourraient être antérieurs (ou issus d’un modèle antérieur) aux Tarots de Nicolas Rolichon.

À suivre ?

notes:
(1) un article de Henry Decharbogne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.