Publié le

Palimpsest Lenormand 3eme edition

pubpalimp3Une troisième édition du Palimpsest Lenormand est enfin disponible en impression à la demande grâce aux services de PrinterStudio, ce qui me laisse le temps de travailler sur Les Triomphes .

Vous le trouverez au bout de ce lien : Palimpsest Lenormand 3rd ed.

Je ne peux suivre les ventes ni les acheteurs, alors n’hésitez pas à vous signaler si vous en avez le temps.

Les différences avec la seconde édition :

  • pas d’enveloppe d’emballage imprimée
  • vendu avec une boîte plastique
  • une carte de titre et une carte double dos ont été ajoutées

 

Publié le

En fouillant les cartons… Triomphes de Paris & Triomphes MMXII de retour (pas pour longtemps)

En rangeant de vieux cartons je suis tombé sur des stocks tout à fait inattendus de jeux épuisés que je ne produis plus (non, pas de Palimpsest Lenormand dans le lot, désolé pour ceux qui continuent à demander ce jeu).

J’y ait trouvé 15 exemplaires des  Triomphes de Paris fac-simile 2nd edition, une bonne nouvelle pour ceux qui ont raté les derniers exemplaires disponibles précédemment. Dans le lot il y avait aussi des exemplaires oubliés de la PREMIERE edition, l’un d’entre eux possédant même la rare carte supplémentaire « ECVREVIL XXX » (elle n’était incluse que dans le tout premier tirage).

Encore plus inattendu, il y avait là quatre exemplaires des TRIOMPHES MMXII qui avaient certainement été mis de côté pour quelqu’un qui avait oublié de les réclamer, j’avais pour ma part oublié leur existence.

triomphesdeparisDELUXE

L’objet le pus curieux de ce lot oublié, c’est un très particulier facsimile des Triomphes de Paris, légèrement plus grand que nature, au format de cartes de poker, et imprimé sur des cartes plastiques ! Les cartes plastiques ont un excellent son mais peuvent être plus facilement sujettes aux rayures si on les utilise dans des conditions inappropriées, une utilisation normale sur un tapis de jeu ne pose pas de problème. Il n’y a jamais eu que cinq exemplaire imprimés de cette version baptisée « Deluxe » et des deux que j’ai retrouvées, une seule est encore emballée (l’autre je l’ai déballée pour ectte photo et ajouter à mes archives personnelles).

L’anecdote qui entoure ce tirage extrêmement limité est qu’il avait été conçu comme accessoire pour le tournage d’un film – le réalisateur avait hélas supprimé par force la scène du tirage de carte, elles n’ont donc jamais apparu à l’écran (le film est très sympathique tout de même). Je n’ai jamais été plus loin dans l’édition de ce fac simile car ce projet avait vu le jour juste avant le moment où j’ai commencé à avoir des problèmes sérieux de qualité et de délais avec l’imprimeur. Avec le recul, ce format est vraiment intéressant pour le fac simile.

Si un ou plusieurs de ces objets vous intéresse, contactez-moi directement par email à  dutarot@gmail.com (la première édition des TdP fac simile avec la carte supplémentaire est cependant déjà partie, et il ne reste que treize des 15 exemplaires de la Zeme édition au moment où j’écris ces lignes).

Je crois qu’avec ou sans compte facebook on peut voir  ce lien qui a d’autres images.

Publié le

Les Triomphes ne sont pas encore là mais plus proches que jamais

Enfin c’est officiel ! J’ai travaillé presque sans arrêt sur mon prochain jeu durant les derniers mois, et il n’est toujours pas fini mais le premier tour de précommandes est ouvert !

Le tarif spécial de 300 € port compris partout n’est valable que pour les 10 premières pré-commandes, ensuite le port sera calculé au cas par cas et le prix augmenté comme expliqué sur la page dédiée (qui est actuellement la page d’accueil du site).

Puisque j’ai dû prendre deux jours loin des outils pour me consacrer à tous les emails, contact d’anciens clients, répondre aux mails et messages, réseaux sociaux, etc… Je trouvais qu’il était aussi temps de poster quelque chose sur ce blog qui commençait à prendre la poussière.

Qu’ajouter de plus ? Oui : PRECOMMANDEZ MES « TRIOMPHES », vous savez que vous le désirez !

Publié le

Un peu de réflexion estivale

Voici deux images très intéressantes pour méditer autour de l’iconographie du tarot et de ses gravures.

La première intéressera ceux qui se demandent quelle niveau de « maîtrise » atteignait les graveurs et maîtres cartiers. Mieux que des mots voici une gravure sur boix anonyme de ca. 1550 qui représente le monarque Henry VIII à cheval(cliquer pour agrandir) :

henry VIII à cheval 1550 - godet pub. 118209

La seconde illustration est un report d’un dessin ou d’une gravure de Cantelupe de Henzell Herbert (donc probablement d’après une gravure sur verre) , une critique typiquement « huguenote » de la papauté (1575-1600) :

Herbert - pope as satan 1575-1600Le grand Jean-Marie Lhôte avait déjà relevé dans les années 1970 (in « Le tarot, discours en forme de catalogue en forme de catalogue à propos d’une exposition sur les tarots réalisée par la Maison de la Culture d’Amiens », La Bibliothèque Volante n°1, avril 1971) le choc visuel que provoque certaines images « réformées » chez l’amateur de tarot, celle-ci avec ce pape cornu, aux pieds fourchus et aux ailes noires, intriguera certainement les amoureux des tarots.

Les deux images proviennent de la collection en ligne BPI1700.co.uk

Publié le

Grandes nouvelles pour les amateurs de tarot

Plusieurs grandes nouvelles sur tarotparis.com !

Triomphes de Paris the little black booklet

Tout d’abord : un livret d’accompagnement pour les Triomphes de Paris, the little black booklet, est enfin disponible au format e-book.

Ensuite : tous les acheteurs qui ont acheté sur Tarotparis.com ou directement à travers moi le jeu des Triomphes de Paris original, première édition ou fac simile avant mars pourront recevoir – en en faisant la demande – un coupon pour obtenir cet ebook gratuitement.

Publié le

Bernardin Suzanne : pas d’ambiguité de genre

(note : ceci est un article écrit en 2011 qui était resté dans les brouillons) Des exemplaires du tardif (1839) tarot au motif « de Marseille » de Bernardin Suzanne sont depuis quelques années régulièrement visibles dans des enchères.

Une ambiguïté règne quand au genre (sujet délicat ces temps-ci !) du cartier qui en était le fabriquant et distributeur.

Une recherche Google montre que plusieurs sites internet d’« experts» du Tarot (« le guide du tarot » http://www.leguidedutarot.com/tarot-ancien/6/ [ http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.leguidedutarot.com/tarot-ancien/6/ ], mais également le cartier marseillais Philippe Camoin ou Alejandro Jodorowsky sur le même site http://www.camoin.com/tarot/-Tarots-de-Marseille-.html, le site « tarot de marseille gratuit » http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.tarotdemarseillegratuit.fr/autres-tarots/ ou la page d’une vente aux enchère ebay http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fcgi.ebay.fr%2Fws%2FeBayISAPI.dll%3FViewItem%26item%3D300552334365 ) le désignent comme le Tarot de « Suzanne Bernardin » et non « Bernardin Suzanne », avançant systématiquement que ce jeu particulier serait une exception dans le sens le maître-cartier serait une « maîtresse cartière ».

Il y a eu des femmes menant des affaires de maîtres-cartiers, ce ne serait donc pas un exemple unique, en effet les veuves de cartiers ont pu récupérer l’affaire de leur défunt époux – par exemple, connu et documenté par Gérard Van Rijnberk, « Veuve Toulon » à Marseille (ce que Rijnberk avance étonnamment comme explication du V.T du Chariot du Tarot de Nicolas Conver(*)).

Nos « experts » seraient-ils dans le vrai ?
D’autres indices laissent supposer le contraire si l’on considère le travail d’experts (sans guillemets cette fois).
Premièrement le catalogue « Cartes à jouer et Tarots de Marseille, la donation Camoin » – probablement (?) connu du propriétaire actuel de version moderne de la maison Camoin – qui liste aux numéros 203, 210 et 211 le cartier Bernardin Suzanne (dans l’ordre prénom, nom de famille).
Deuxièmement et plus loin de nous mais beaucoup plus proche de la source, l’article de Romain Merlin sur l’origine des cartes à jouer dans le volume II du seizième tome de la Revue Archéologique écrit également à la page 759 le « tarot de Bernardin Suzanne » dans l’ordre habituel prénom-patronyme ; en 1859 il donne également la datation de 1839. Il paraîtrait excessivement surprenant que le perspicace Romain Merlin n’ait pas relevé qu’il s’agissait d’une femme si tel était le cas.

En conséquence il est plus sérieux d’oublier cette histoire de « madame Suzanne Bernardin », mais maintenant que le doute a été largement semé et imprimé noir sur blanc dans certains ouvrages, il ne sera possible de trancher définitivement que lorsqu’un chercheur sérieux aura trouvé dans les registres marseillais une pièce identifiant clairement monsieur Suzanne, Bernardin de son prénom.

Cela doit rester une leçon pour nous autres amateurs de tarots et de cartes, de bien vérifier nos faits et constats, et de souligner les hypothèses, car ils sont nombreux ceux et celles qui exploiteront tout « détail inhabituel » pour en faire un argiment à leurs théories personnelles, ce qui ne peut qu’embrouiller les chercheurs sincères.


Notes :

* : étonnamment car les initiales sur la carte du Chariot sont censées être celles du graveur, pas celles du cartier à moins qu’il s’agisse de la même personne, et il serait tout aussi étonnant que la veuve du cartier Toulon ait été experte dans la taille de moules.

Publié le

Tirages originaux : gravures dans la catégorie « fait main »

Vous pouvez découvrir dans la section « fait main » de la boutique des gravures originales. Ces créations entièrement gravées et imprimées à la main, sont datées et signées, et il est encore temps de les commander pour les fêtes de fin d’années !

Ne manquez pas les jeux non plus !

Publié le

Triomphes de Paris fac similé 1e édition … on en finit avec des cadeaux !

Il reste seulement 4 exemplaires (édit. : depuis le 20 aout 2013 il n’en reste plus !) de la première édition du fac similé des Triomphes de Paris.

J’ai décrit dans un billet précédent les différences entre la première et la seconde édition, et bien que je préfère la qualité de la seconde, je sais que certaines personnes ont apprécié l’épaisseur de la première – mais c’est ainsi, cette première édition est arrivée au bout du stock et ne sera plus rééditée !

Quoi qu’il en soit, les trois prochaines commandes des « triomphes de paris fac simile 1ere édition » recevront chacune avec le jeu une des trois « épreuves d’essai » – issues des premières impressions du développement du jeu original – comme illustré à gauche.  Le dernier jeu commandé recevra une enveloppe signée unique contenant trois cartes authentiques des Triomphes de Paris – quelques cartes qui n’ont pas été intégrées à des 32 jeux originaux (quand il manquait des cartes pour finir un jeu ou quand une feuille de cartes a été imprimée « au cas où » mais néanmoins entièrement finie).

De plus si vous décidez d’acheter à la fois la première et la seconde édition, non seulement recevrez vous l’une des épreuves signées ou les trois cartes, mais vous pourrez aussi utiliser un bon de réduction de 10 € discount en entrant le code TDPFS1AND2 lors de la commande (un seul par commande, seulement valable pour l’achat simultané des deux éditions du fac similé des Triomphes de Paris).

Publié le

« Tarot, Jeu et Magie » l’indispensable catalogue disponible sur le site de la BNF

Le « must have » de tout amateur sérieux de Tarots, ce catalogue par l’expert internationalement reconnu Thierry Depaulis est disponible en version numérisée sur le site de Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6532698n
Pour les amateurs qui peinaient à trouver un exemplaire imprimé (qu’il ne faut cependant surtout pas laisser passer si on a la chance de le trouver !) voilà une excellente nouvelle – qui ravira également les fainéants qui préfèrent cliqueter sur les touches de leurs claviers plutôt que tendre le bras vers les étagères de leur bibliothèque.